Comment on passe de l'épicerie au coaching sexuel ?

LES BALBUTIEMENTS

1989…. J’ai à la fois l’impression que c’était hier et au siècle dernier. Bah oui en fait, c’était le siècle dernier !

J’emménage à Agen avec ma chérie, je suis chargé de superviser un réseau d’épiceries de quartier dans cette belle région.

Déjà à cette époque, j’aime beaucoup les galipettes et ma partenaire est ouverte à expérimenter pas mal de choses. On s’amuse bien ensemble, on se confie nos fantasmes respectifs, on apprend l’un de l’autre…

1994… La belle histoire est terminée, elle n’a pas résisté à un mauvais choix de carrière de ma part, qui se solde par une rupture.
C’est dur mais je vais de l’avant et je relève doucement la tête.

LA PRISE DE CONSCIENCE

1995… Après une ou deux aventures sans lendemain, je rencontre celle qui va devenir la mère de mes enfants. Elle est nettement plus jeune que moi, mon côté “mentor” commence à pointer son nez.

Pendant treize ans, nous expérimentons différentes pratiques, nous nous amusons bien, nous arrivons même à faire deux enfants !

La relation s’essouffle, même si sexuellement tout va plutôt bien, nous envisageons d’ouvrir notre couple à d’autres possibles, d’essayer le libertinage par exemple…

Nous n’en aurons pas le temps, la relation s’achève, pour d’autres raisons, mais la graine est semée.

LA MATURITÉ

2009… Nouveau départ de zéro, l’internet s’est installé partout,  je découvre l’univers des sites de rencontres…coquins ou pas !

Il me faut comprendre ce nouveau type de rencontres, comment lire entre les lignes, comment repérer celles qui cherchent plus une situation financière qu’un compagnon, celles qui attendent en vain le mythique “prince charmant” (vous savez, celui avec qui on vit heureux et on a beaucoup d’enfants…), celles enfin qui cherchent “une relation sérieuse” et préfèrent ne pas dire qu’elles sont aussi ouvertes à d’éventuelles relations seulement horizontales…

C’est encore très mal vu de nos jours, et on a vite fait de se faire qualifier de sa…pe !

En parallèle, je découvre l’univers du libertinage et c’est une révélation ! Là où, comme beaucoup, j’imaginais un monde de dépravation un peu glauque, j’aperçois des gens ouverts d’esprit, pour qui le sexe est d’abord un jeu, et où le plus souvent le plaisir de la femme est mis en avant.

Les partenaires, femmes ou couples, se succèdent.

Je vais de surprise en surprise, des couples qui ne souhaitaient pas rencontrer d’hommes seuls me proposent un plan à trois, des femmes beaucoup plus jeunes que moi m’invitent à les accompagner au sauna libertin, des femmes rencontrées sur des sites de rencontres traditionnels me proposent de leur faire découvrir le monde du libertinage…

Dans le même temps, avec la multiplication des partenaires, je me rends compte qu’il n’y a pas de recette unique pour faire plaisir à quelqu’un, que nous sommes tous.tes différent.es physiquement et mentalement et que c’est ça qui fait tout l’intérêt de ces rencontres.

Je m’aperçois aussi qu’on peut très bien s’entendre dans la vie et être incompatibles sexuellement, et à l’inverse s’éclater au lit et ne même pas pouvoir être amis parfois.

A cette époque, je découvre aussi la bisexualité. C’était quelque chose qui m’avait toujours plus ou moins attiré, mais comme beaucoup d’hommes, j’en étais resté au domaine du fantasme.

J’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont aidé à découvrir cet aspect de ma sexualité en douceur et à faire tomber ces barrières d’un autre temps que la société nous impose.

Petit clin d’œil, j’ai fait tomber beaucoup de savonnettes sous la douche et il ne m’est rien arrivé que je ne souhaitais pas !

Certaines de mes relations sont devenus des amis, et c’est à ce moment qu’on a commencé à me dire : “tu sais, Chris, tu devrais devenir conseiller en sexualité, on est sûrs que tu ferais un bon prof…”

Ça me faisait sourire, mais l’idée est restée là, dans un coin de ma tête.

LA RENCONTRE

2012…Au détour d’un site de rencontre, un rendez-vous très mal commencé se termine quand même à l’horizontale.

D’abord juste sexfriends, la relation se construit doucement sur une énorme complicité coquine, les sentiments grandissent et nous décidons de vivre ensemble.

Nous nous ouvrons encore à toutes sortes d’expériences, toujours avec la notion de jeu et de respect mutuel.

Depuis, nous réinventons sans cesse notre sexualité, jamais lassés l’un de l’autre et nous espérons que ça va durer encore très longtemps.

C’est elle qui me redonne vraiment confiance en moi, qui me conforte dans ma vision d’une sexualité positive et qui m’affirme que j’ai un comportement différent de la majorité des hommes de ce point de vue là.

ET SI J’EN FAISAIS MON MÉTIER ?

Début 2020…Burn out professionnel !

C’est la révélation : je dois exercer un boulot qui me correspond vraiment.

J’ai envie de travailler pour moi-même et de transmettre ma passion.

La conversation d’il y a quelques années avec mes potes me revient : et si je mettais en action mon expérience des rapports humains et mon envie d’aider les autres à se découvrir ?

J’envisage un moment de faire une formation de sexologue, mais le côté “thérapeute” de ce métier ne m’attire pas plus que ça.

J’ai réellement envie d’apprendre aux autres à améliorer leurs expériences sexuelles, à communiquer avec leurs partenaires sur le sujet, à répondre à leurs interrogations sur telle ou telle pratique.

Renseignements pris, il n’existe que très peu de coach sexuels en France, pas forcément dans la même vibe que moi, quelques-uns aux U.S.A. dont j’aimerais m’inspirer.

Il n’existe pas de formation spécifique, qu’à cela ne tienne : je me forme au coaching en psychologie positive et j’adapte les modules aux particularités de mon activité.

C’est avec ce bagage, trente ans d’expérience et une sérieuse dose d’optimisme que j’envisage un avenir où tout le monde pourrait et saurait prendre et donner du plaisir.

C’est en quelque sorte ma croisade.

Et vous, comment aimeriez-vous faire évoluer votre sexualité ?

logo christophe auclair coach sexuel

Cet article a 3 commentaires

  1. Lucas

    Christophe,

    Content d’en avoir appris plus sur toi et ton parcours à travers cet article !

    Je souhaite un maximum de personnes de te rencontrer à leur tour 🙂

  2. Aurore

    Bonjour El Profesor ,
    Bravo pour ton parcours !!!! Je sais que tu sauras accompagner de nombreuses personnes avec bienveillance et respect !!!!
    Bonne route à toi

Laisser un commentaire